vaccination_vignette.png

COVID-19 : où se faire tester et vacciner ?

Retrouvez les lieux de test COVID-19 à Montigny. Deux centres de vaccination sont par ailleurs accessibles dans l'agglo.

Vous souhaitez vous faire tester afin de savoir si vous êtes porteur de la COVID-19 ?

Plusieurs lieux le proposent à Montigny :

  • Laboratoire d'analyses médicales de la Croix Blanche, 16 résidence de la gare.

Tests RT-PCR, avec ou sans ordonnance, uniquement sur rendez-vous (01 34 50 88 00)

 

C'est le cas de la pharmacie Croix Blanche, 12 rue de la gare (sur rendez-vous au 01 39 97 67 32), de la pharmacie Montigny Village Morini, 42 rue du Général de Gaulle (sur rendez-vous au 01 39 97 50 68), et de la pharmacie de la Patte d'Oie au 147 boulevard Victor Bordier (sur rendez-vous au 01 34 50 81 07). Aucune ordonnance médicale n'est nécessaire.

A noter :

- Ces tests sont remboursés par la Sécurité Sociale,

- En partenariat avec la Région et l'Agence Régionale de Santé (ARS) Île-de-France, la Ville a aussi organisé deux journées de dépistage du grand public, les 15 août 2020 et 6 janvier 2021 au COSEC, rue Auguste-Renoir.

Vous êtes concerné par la vaccination et vous souhaitez prendre rendez-vous ?

Deux centres de vaccination ont été retenus par l'Agence régionale de santé et la Préfecture du Val d'Oise pour ouvrir dans l'agglomération :

  • Le centre de vaccination d'Ermont, gymnase Raoul-Dautry (accès piéton par la rue Louis Armand). Si vous êtes concerné par la vaccination, la prise de rendez-vous s’effectue :

- par internet : https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html (redirection vers Doctolib)
- par téléphone : 09 70 80 93 47.

- Prise de rendez-vous au préalable sur le site www.doctolib.fr

- En cas d’impossibilité ou de difficultés :01 85 11 24 50.

Les personnes vaccinées font partie des publics prioritaires définis par les autorités sanitaires : les personnes âgées en EHPAD, les personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés, les professionnels des secteurs de la santé (y compris libéraux) et du médico-social, les pompiers et les aides à domicile âgés de 50 ans et plus et/ou présentant des comorbidités, les personnes âgées de plus de 75 ans, les patients vulnérables à très haut risque. A partir du 25 février 2021, les généralistes pourront vacciner eux-mêmes leurs patients âgés de 50 à 64 ans et atteints de comorbidités. Plus d'infos sur le site de l'Assurance Maladie.