ville_fleurie_galerie_3_0.jpg

Ville fleurie

En 2016, la ville a obtenu sa première fleur au concours régional des villes et villages fleuris.

Un fleurissement en évolution

Depuis plusieurs années, la commune s’est engagée dans une mutation de son fleurissement, avec pour objectif de favoriser le fleurissement durable. Le nombre de plantes annuelles n’a pas augmenté depuis 5 ans malgré la création de nouveaux massifs et n’a pas non plus augmenté le nombre de suspensions.
Les nouveaux massifs sont plantés en vivaces, plus pérennes, moins consommateurs d’eau et moins chronophages, permettant ainsi de fleurir sur les 4 saisons.  Quant aux abords de voiries, ils sont plantés de bulbes et offrent ainsi une multitude de couleurs vives à l’arrivée des beaux jours.
Dans le cadre de son Agenda 21, adopté fin mars 2019, et dans un souci de préservation de la biodiversité, les services des espaces verts veillent à privilégier les plantes d’intérêt apicole. 

003.jpg

003.jpg, par fmonge

Le fleurissement annuel

Le fleurissement annuel se compose de 20 massifs répartis sur l’ensemble de la commune, dont 7 lieux de commémoration. Ce sont 8 200 plantes annuelles, 63 suspensions, 7 400 plantes bisannuelles, 6 664 500 bulbes  et 50 chrysanthèmes. 

Une dizaine de talus et terre-pleins centraux s’illumine de narcisses et tulipes dès l’arrivée des beaux-jours.

63 suspensions et 25 pots fleuris égaillent les voiries et les places

1-3.jpg

1-3.jpg, par fmonge

« 0 » Phyto

Depuis 2016, la ville apporte un soin tout particulier au désherbage alternatif sans produits phytosanitaires. Le désherbage des massifs est largement limité grâce à l’utilisation de paillage. Il se fait de manière manuel et mécanique ou par utilisation de Bio-herbicides à base d’acides Pélargonique et Monoïque.

dsc_0003.jpg

dsc_0003.jpg, par fmonge