ville_fleurie.jpg

Gestion Urbaine et Sociale de Proximité

Depuis novembre 2017, la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité (GUSP) est mise en œuvre sur tout le territoire de Montigny-lès-Cormeilles dans les zones d'habitat collectif. Elle fait suite à quatre années d’expérimentation de GUP (de 2012 à 2016) sur le quartier des Frances.

A quoi sert la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité ?

La GUSP est une démarche transversale qui repose sur de multiples compétences et un grand nombre de partenaires. Elle consiste à coordonner les interventions sur l’espace public et privé des bailleurs et à animer le réseau de gestionnaires (commune, bailleurs sociaux et partenaires). Par sa proximité avec le terrain, elle relève et fait remonter ses observations à la Ville et aux bailleurs et s’assure de la résolution des problèmes (collecte, propreté et entretien des espaces verts, stationnement, prévention, sécurité et tranquillité publique, accessibilité, éclairage, conflits de voisinage…). La GUSP s’appuie quotidiennement sur les équipes qui sont présentes au plus près des habitants et des usagers. Elle s’enrichie du travail réalisé par l’ensemble des acteurs locaux pour initier des actions collectives avec l’objectif de trouver des solutions durables et visibles pour l’amélioration du cadre de vie.

A cet effet, la GUSP impulse la participation citoyenne et encourage les habitants à s’impliquer dans la gestion, le développement de leur quartier conformément au cadre de la nouvelle politique de la Ville. Ce travail est essentiellement réalisé avec le Conseil Citoyen des Frances sur le quartier des Frances, institué en avril 2016.

Quelle coordination ?

Une convention de co-financement du poste de chargé de mission GUSP a été signée par la Commune et 7 bailleurs sociaux en décembre 2016 et pour 4 ans :

  • Antin résidences
  • Batigere Ile-de-France (ex-Novigere)
  • France Habitation
  • Immobilière 3F
  • ex-Proxilogis (fusion avec France Habitation)
  • Val d'Oise Habitat
  • Vilogia

Les bailleurs (sauf France Habitation) sont financeurs sur la base du nombre de logements et la Ville y participe à hauteur de 20%. La nouvelle GUSP a été lancée par une conférence réunissant de nombreux partenaires (Etat, bailleurs, polices, associations, services municipaux...) le 8 février 2018 pendant laquelle des priorités d'action ont été définies. Des ateliers thématiques (dépôts sauvages et déjections canines/troubles du voisinage/pratique du vélo et embellissement/lien social et solidarité/chariots et prolifération des nuisibles...) ont ensuite permis la construction partagée d'actions à la fois individuelles et collectives (notamment inter-bailleurs).

Et concrètement ?

La Gestion Urbaine et Sociale de Proximité a pour objectif de répondre de manière pérenne aux problématiques des habitants, et notamment ceux qui résident en habitat collectif. In fine, ce sont tous les habitants de la Ville qui profitent d'une meilleure coordination des acteurs de terrain.

En 2018, des actions ont déjà eu lieu sur l'environnement et le cadre de vie (action autour des dépôts au pied des bornes, aménagement de locaux à vélos par les bailleurs, vente de cabas...).

En 2019, en lien avec le service Espaces Verts, le 1er concours des jardins et balcons fleuris a été lancé.

Pour plus d'informations sur les actions menées : livret de Gestion Urbaine et Sociale de Proximité.

 

2019 a aussi été marquée par l'organisation d'une rencontre régionale des professionnels de la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité à Montigny. L'occasion de lancer la démarche de constitution d'une association nationale des professionnels de la GUP. Plus d'informations en cliquant ici.

NEWSLETTER

M'inscrire et recevoir toute l'actualité de la ville de Montigny-Lès-Cormeilles !